Inde en ligne : le portail francophone de l'Inde

Paris
[ 07:26 ]
:: Découvrez l'Inde sous toutes ses couleurs ::
New-Delhi
[ 11:56 ]


Introduction
Histoire
Géographie
Population
Langues
Religions
Politique
Economie
Etats
Littérature
Cinéma
Musique
Cuisine
Médecine
Arts
Danses
Sports
Personnalités
Résumé
Liens


Quoi de neuf


Agenda
Articles
Interviews
Recettes
Vidťos
Parutions


Tourisme


Conseil aux voyageurs
Carnets de route


Contact


Annuaire
Qui sommes-nous?
Liste de diffusion
Contact






Sant Narsinh Mehta (1414-1480)

Poète et réformateur social

1er octobre 2007

Po√ɬ®te mystique originaire du Gujarat, Sant Narsinh Mehta est connu pour la profonde adoration qu’il portait au Dieu Krishna, ainsi que pour ses convictions sur la parit√ɬ© sociale. Son nom est aussi associ√ɬ© √ɬ celui du Mahatma Gandhi. En effet, Narsinh Mehta a compos√ɬ© les paroles d’une des fameuses pri√ɬ®res quotidiennes du p√ɬ®re de la nation indienne, √ā¬« Vaishnava janato tene kahiye je√ā¬ ». La philosophie du po√ɬ®te avait √ɬ©galement √ɬ©t√ɬ© reprise par Gandhi lors de son combat pour le droit des opprim√ɬ©s et lorsqu’il proclamait que tous les Indiens √ɬ©taient √ɬ©gaux, des enfants de Dieu ou √ā¬« harijans √ā¬ », selon la terminologie de Narsinh Mehta. L’√...‚Äúuvre de N. Mehta, de tradition orale, a √ɬ©t√ɬ© transmise de g√ɬ©n√ɬ©ration en g√ɬ©n√ɬ©ration √ɬ travers le Gujerat et fait actuellement partie du folklore r√ɬ©gional. En ce d√ɬ©but de mois d’octobre, √ɬ l’heure o√ɬĻ l’on comm√ɬ©more l’anniversaire du Mahatma Gandhi, rendons √ɬ©galement hommage √ɬ Narsinh Mehta, ce grand po√ɬ®te du 15e si√ɬ®cle.


(JPG)

Poète mystique, adorateur du Dieu Krishna

Narsinh Mehta est n√© en 1414 dans une famille de brahmanes √ Talaja (Gujarat). A l’√Ęge de trois ans, suite √ la mort de son p√®re, il ira vivre dans la famille de sa m√®re. A l’√©cole, il apprend la langue gujeratie avec ses cousins et re√ßoit l’enseignement religieux dans la famille maternelle comprenant des ¬« Vaishnavas ¬ » ou adeptes du culte du Dieu Vishnou. D√®s son jeune √Ęge, Narsinh Mehta appr√©cie la compagnie des sages et des saints ; sa foi profonde lui permettra d’avoir une vision des Dieux Shiva et Krishna. La famille et le monde mat√©riel ne l’int√©ressent pas ; il trouvera son salut lorsqu’il t√©moignera toute sa d√©votion au Dieu Krishna dans ses po√®mes. Son Ň“uvre po√©tique est divis√©e en quatre parties : la premi√®re partie est constitu√©e de compositions autobiographiques Putra Vivah, Mameru, Hundi, Har Same No Pado, Jhari Na Pado d√©crivant ses rencontres avec Dieu ainsi que les miracles de sa vie. Les narrations diverses de la deuxi√®me partie (Chaturis, Sudama Charit, Dana Leela) racontent la vie de Krishna aupr√®s des bouvi√®res (¬« gopis ¬ ») et son amiti√© pour Sudama. Les po√®mes d’amour (Sringar na pado) reprennent le th√®me de l’amour l√©gendaire de Radha-Krishna. En dernier lieu, on retrouve de sublimes textes philosophiques et didactiques (Jnana aye Bhakti na pado), r√©v√©lant la maturit√© d’un po√®te qui r√©ussira √ transmettre un message spirituel et politique √ son entourage.

Combat social et message politique

Narsinh Mehta, po√®te mystique et r√©formateur social, apportera une double contribution √ l’Inde ; il va participer √ la d√©mocratisation des textes mystiques et s’√©l√®vera contre la politique de r√©pression des castes inf√©rieures. Le po√®te s’installera √ Junagadh au Gujerat o√Ļ on retrouve encore le ¬« choro ¬ », plate-forme o√Ļ il chantera son adoration √ Krishna devant une audience totalement conquise par sa ferveur et sa simplicit√©. Les hymnes d√©votionnels inspir√©s de la philosophie du V√©danta et interpr√©t√©s avec une grande force spirituelle toucheront beaucoup de monde. Ce sera un des premiers po√®tes √ propager la ¬« bhakti ¬ » aupr√®s du peuple et, √ d√©mocratiser les textes mystiques en exprimant des notions philosophiques tr√®s complexes au travers d’un langage simple et √©mouvant. Contrairement aux conventions de son √©poque et malgr√© son appartenance √ une famille de brahmanes, Narsinh Mehta ne fera pas de distinction sociale. Dot√©e d’une tr√®s grande sensibilit√©, il accueille tout le monde aux sessions de chants d√©votionnels. Avec un langage clair, il exprime ses id√©es et n’aura pas peur d’afficher sa r√©volte contre le m√©pris social des intouchables. Selon lui, on est tous les enfants de Dieu ¬« Hari ¬ » ou ¬« Harijans ¬ ». Dans ses hymnes √ teneur philosophique et politique, il d√©crit la condition des opprim√©s et invite son audience √ percevoir la pr√©sence de Dieu en eux.

Une philosophie pour la vie ...en musique

Attendrissant et apaisant, pourrait-on ainsi r√©sumer la remarquable Ň“uvre po√©tique de Narsinh Mehta qui nous chante l’amour, la d√©votion et la renonciation ? Pour ce faire, on pourrait se laisser tenter par le c√©l√®bre refrain :

Vaishnava janato tene kahiyeje, Peer parayi jaaniye

Par dukhkhe upkaar kare koye, Man abhimaana nere

Vaishnava Janato interprété par Lakshmi Shankar

o√Ļ il d√©crit ¬« l’adorateur de Vishnou comme quelqu’un qui est sensible √ la souffrance d’autrui et qui est pr√™t √ lui venir en aide de fa√ßon d√©sint√©ress√©e et en toute humilit√© ¬ ». Cette m√©lodie, compos√©e il y a plus de 500 ans par N. Mehta et immortalis√©e par Gandhi, nous touche encore tr√®s profond√©ment quand elle est reprise par des artistes contemporains tels que Ravi Shankar, Vishwa Mohan Bhatt, Lata Mangeshkar et Lakshmi Shankar, entre autres. Narsinh Mehta, po√®te et compositeur du 15√®me si√®cle, est encore √ l’honneur aujourd’hui : quel spectateur ne serait pas √©mu √ l’√©coute de ce couplet doux et r√©confortant interpr√©t√© par Ajay Chakraborty dans ¬« Water ¬ », le dernier film de Deepa Mehta sur la souffrance des veuves en Inde, paru au d√©but de cette ann√©e ? Et, comment d√©crire le sentiment du m√©lomane qui d√©couvre une version modernis√©e de cette m√©lodie, interpr√©t√©e √ la mandoline √©lectrique par Uppalapu Srinivas pour clore son spectacle en plein cŇ“ur de Paris (Th√©√Ętre de la Ville, mai 2006) ? ¬« Vaishnava janato tene kahiyeje ¬ », ce message est poignant : un clin d’Ň“il √ Narsinh Mehta et √ Gandhi. C’est un air √ fredonner, un combat √ retenir et... une philosophie √ m√©diter !


Mots-clťs :


Pravina Nallatamby (alias Anjali B.)




Dans la mÍme rubrique :

[09-02-2009] SRINIVASA RAMANUJAN (1887-1920)
[02-11-2007] SAROJINI NAIDU (1879-1949)
[01-10-2007] Sant Narsinh Mehta (1414-1480)
[15-09-2007] Bankim Chandra Chatterjee (1838-1894), p√ ¬®re du roman indien
[07-08-2007] Ami Parekh ou Bollywood sur glace
[13-07-2007] Narain Karthikeyan, l’Indien le plus rapide
[06-06-2007] SATYAJIT RAY (1921-1992)
[08-05-2007] SANT SURDAS, chanteur-po√ ¬®te m√©di√©val (1478-1583)
[11-03-2007] Salman Rushdie
[18-10-2006] Shivaji, le guerrier mar√ ¬Ęthe (1627-1680)
[10-09-2006] A.R. Rahman
[25-05-2006] Amartya Sen √ ¬ Sciences Po √ ¬ Paris le 12 mai 2006
[18-03-2006] Pandit Hariprasad Chaurasia
[29-10-2005] Swami Vivekananda (1863-1902)
[15-10-2005] Dr Ambedkar (1891-1956)
[03-07-2005] Shah Rukh Khan
[01-03-2005] Tirouvalluvar
[01-02-2005] Amitabh Bachchan
[01-02-2005] Rabindranath Tagore
[04-11-2004] Sri Aurobindo (1872 - 1950)
[15-10-2004] Indira GANDHI [1917 - 1984]

Et si vous nous rejoigniez ?

Vous êtes passionné(e) par la culture indienne, vous souhaitez faire partager votre passion à tous les amoureux de l'Inde dans le monde francophone.
Nous recherchons des bénévoles actifs ayant un don pour la plume, des spécialistes de la communication, des web reporters, des développeurs, des graphistes...
Inde-en-ligne.com géré par l'association éponyme oeuvre depuis 2003 à la promotion d'une image novatrice de l'Inde en France entre tradition et modernité.
Si vous souhaitez nous rejoindre, merci de nous faire part de vos motivations en complťtant le formulaire de contact avec vos coordonnťes.


Google







Google+
Inde en lignesur Google+



Taux de change
1€=72.7545 INR


Inscription ŗ la lettre d'information d'Inde-en-ligne.com



Inde en ligne
Ajouter à vos Favoris


Avec le soutien de
Gandi


© 2003-2015 - INDE-EN-LIGNE.COM ® - Tous droits réservés
Disclaimer