Inde en ligne : le portail francophone de l'Inde

Paris
[ 16:38 ]
:: Découvrez l'Inde sous toutes ses couleurs ::
New-Delhi
[ 21:08 ]


Introduction
Histoire
Géographie
Population
Langues
Religions
Politique
Economie
Etats
Littérature
Cinéma
Musique
Cuisine
Médecine
Arts
Danses
Sports
Personnalités
Résumé
Liens


Quoi de neuf


Agenda
Articles
Interviews
Recettes
Vidťos
Parutions


Tourisme


Conseil aux voyageurs
Carnets de route


Contact


Annuaire
Qui sommes-nous?
Liste de diffusion
Contact






Sarva Atma Mithra

23 mars 2008

(JPG)
Sarva Atma Mithra

(JPG) Originaire du K√ɬ©rala et professeur de yoga domicili√ɬ© pr√ɬ®s de N√ɬģmes, Sarva Atma Mithra est √ɬ©galement le fondateur du centre Ma√ɬĮthri Mandir. √ā¬« La Maison des Amis √ā¬ » comme le signifie son nom en fran√ɬßais, est une association dont le but est la rencontre et l’√ɬ©change entre Fran√ɬßais et Indiens. Sarva Atma Mithra a ainsi d√ɬ©velopp√ɬ© le tourisme solidaire au K√ɬ©rala, dont les retomb√ɬ©es financi√ɬ®res lui ont permis d’ouvrir une √ɬ©cole et des ateliers. Pr√ɬ’nant l’autosuffiance contre l’assistance, il nous pr√ɬ©sente son parcours et son association.


IEL : Sarva Atma Mithra, comment vous est venue l’id√©e de Ma√Įthri Mandir ?
Sarva Atma Mithra : J’ai fond√© le centre afin de partager mon exp√©rience li√©e √ ma vie en France. En effet, je suis arriv√© ici en 1991 pour donner des cours de yoga, ce que je continue √ faire, et j’ai beaucoup appris au contact des Fran√ßais, j’ai d√©couvert beaucoup de choses. En fait, ma vie en France m’a beaucoup aid√© a accepter ma vie en Inde. Chaque fois que je retourne l√ -bas, les Indiens me demandent de les emmener en Occident ou de les aider √ y aller. En r√©alit√© ce n’est pas du tout la solution.

IEL : Pouvez-vous m’expliquer plus concr√®tement comment votre vie ici vous a permis d’accepter votre vie en Inde ?
Sarva Atma Mithra : En Inde, nous avons une id√©e erron√©e de l’Occident. Nous pensons que la vie est plus ais√©e et que l’on peut gagner de l’argent facilement. En r√©alit√©, j’ai d√©couvert que, quel que soit le lieu, il fallait toujours utiliser toutes nos forces pour r√©ussir. Cette r√©alit√© est vraie partout. Ce n’est pas plus facile ici, en France, que l√ -bas. Quelquefois on croit, en Inde vu que c’est un pays pauvre, qu’on n’a pas de chances, alors qu’en r√©alit√©, tout d√©pend de l’individu. En venant ici, en vivant comme un Fran√ßais, avec m√™me plus de difficult√©s car je ne parlais pas la langue et heureusement que j’avais des amis pour m’aider, j’ai fait le chemin. Ma vie fran√ßaise m’a fait comprendre que, contrairement √ ce qu’on pourrait croire, nous avons beaucoup de richesses en Inde, c’est comme √ßa que cette v√©rit√© m’est apparue. Par exemple nous n’avons pas besoin de chauffer car nous n’avons pas d’hiver, nous avons des pluies abondantes, une nature luxuriante, etc. et nous sommes nombreux : quand nous travaillons tous ensemble, nous pouvons faire de belles choses. Ce constat m’a vraiment donn√© confiance et je me suis dit que je pouvais organiser des rencontres entre des Fran√ßais et des Indiens afin qu’ils partagent leurs exp√©riences respectives.

IEL : C’est comme cela qu’a germ√©e l’id√©e de Ma√Įthri Mandir ?
Sarva Atma Mithra : Oui, car pour organiser ces rencontres, il nous fallait un cadre, une association. Tout a donc d√©marr√© en 2003 lorsque mes amis fran√ßais sont venus au K√©rala pour la premi√®re fois. Petit √ petit, nous avons mis en place des ateliers o√Ļ nous avons √©chang√© des savoirs-faires, √ commencer par la couture. Nous avons donc ouvert quatre ateliers de couture o√Ļ les Indiens ont appris des techniques diff√©rentes de celles qu’ils connaissaient, ce qui les a aid√© √ am√©liorer la qualit√© de leur travail. En √©change, nous avons partager d’autres savoirs comme la m√©decine traditionnelle ayurv√©dique ou la cuisine malayali (du K√©rala). C’√©tait vraiment mutuellement tr√®s enrichissant. Petit √ petit, tout cela s’est d√©velopp√©, √ tel point qu’il a fallut organiser les s√©jours √ plus grande √©chelle. C’est ainsi que nous avons d√©velopp√© ce que nous appelons le tourisme solidaire, et qui nous permet d√©sormais de mieux organiser les voyages et de nous faire conna√ģtre par plus de gens.

IEL : Cinq ans apr√®s la premi√®re rencontre franco-indienne, comment s’organise aujourd’hui votre structure au K√©rala ?
Sarva Atma Mithra : Toutes les activit√©s que nous avions mises sur pied continuent. Nous avons d√©velopp√© l’antenne de tourisme solidaire qui s’appelle Swagatam (qui signifie bienvenue en malayali). Tout au long de l’ann√©e, nous pouvons recevoir une dizaine de personnes et leur proposer plusieurs services : des soins ayurv√©diques, des cours de yoga, de cuisine, de danse... Bref toutes sortes d’activit√©s culturelles indiennes. Parall√®lement √ cela, nous avons d√©sormais une √©cole et des ateliers ouverts √ plein temps. Concernant Swagatam, l’organisation est assez simple et elle est prise en charge par ce que l’on peut appeler "une famille √©largie". Nous sommes une dizaine de familles qui coop√®rent pour recevoir les visiteurs. L’une s’occupe de la cuisine, l’autre du nettoyage, ma femme de la r√©ception : on partage les t√Ęches. Nous faisons √©galement intervenir des m√©decins pour les soins ayurv√©diques, une personne pour les cours de percussion, une autre pour la danse, etc.

A travers l’association et le tourisme, l’objectif est donc de cr√©er des emplois pour aider la population locale ?
Sarva Atma Mithra : Oui exactement, √ commencer par les femmes en difficult√©. Nous voulons vraiment aider les locaux en leur donnant un travail r√©mun√©r√© qui leur permet d’√™tre autonome. Il s’agit √©galement d’aider les enfants en les scolarisant. Si on ne les soutient pas, ils se tourneront vers des activit√©s n√©gatives.

IEL : A propos des enfants, pourquoi avoir voulu cr√©er une √©cole ? Vous auriez tr√®s bien pu vous contentez des b√©n√©fices engrang√©s par le tourisme solidaire. Comment vous est venu cette id√©e ?
Sarva Atma Mithra : Tout ce que l’on peut faire pour un enfant n’est jamais perdu. C’est ce que l’on pourrait appeler un investissement √ long terme. Peut-√™tre que nous ne serons pas l√ pour le voir mais la meilleure fa√ßon d’aider un pays c’est aider ses enfants, les g√©n√©rations futures. C’est pour cela que je donne tant √ cette √©cole. D√®s que nous avons commenc√© √ faire des profits avec l’activit√© touristique, nous avons d√©cid√© que sur les vingts euros que les visiteurs payaient par jour pour le s√©jour, cinq euros seraient affect√©s au financement d’une activit√© "solidaire", en l’occurrence l’√©cole.

IEL : Pouvez-vous me parler un plus de cette √©cole ?
Sarva Atma Mithra : Notre √©cole a √©t√© ouverte assez r√©cemment, le 1er janvier 2007. Elle accueille environ quarante-cinq √©l√®ves de 3 √ 8 ans et fonctionne comme n’importe quel √©tablissement du syst√®me scolaire indien, √ la diff√©rence pr√®s que les frais sont tr√®s peu √©lev√©s : entre cinquante et cent roupies.

IEL : Au total, combien de personnes regroupe Ma√Įthri Mandir ?
Sarva Atma Mithra : En France, une centaine de personnes soutient de fa√ßon directe ou indirecte notre action. Mais en Inde, nous sommes beaucoup plus nombreux et les adh√©rents ne sont pas des individus mais des familles enti√®res. Nous comptons donc une centaine de familles membres de l’organisation. Le centre n’est pas assez grand pour employer tout le monde donc tous les membres ne travaillent pas dans la structure √ proprement parler mais nous fonctionnons sur l’entraide. Tout ce que nous avons fait, comme les ateliers de couture par exemple, aide directement une quarantaine de personnes, qui, par la suite, r√©percutent sur d’autres ce qu’on leur a apport√©. Ce que nous ne voulons absolument pas c’est cr√©er des d√©pendances. Notre but est d’aider les membres √ d√©velopper leurs comp√©tences et √ s’entraider afin qu’ils deviennent autosuffisants. M√™me l’√©cole, je veux qu’elle soit enti√®rement ind√©pendante vis-√ -vis de l’aide de l’antenne fran√ßaise, c’est pour cette raison qu’elle est uniquement financ√©e par les retomb√©es du tourisme solidaire. IEL : Merci beaucoup Sarva Atma Mithra de nous avoir fait partager votre exp√©rience.
Sarva Atma Mithra : Merci √ Inde en ligne d’avoir permis de faire conna√ģtre l’action de Ma√Įthri Mandir.

Propos recueillis par Charlotte.

JPG - 76.2 ko
JPG - 87.5 ko
JPG - 87.7 ko
JPG - 81.2 ko
JPG - 76.6 ko
JPG - 83.2 ko

Crédits photos Marcel Paulin


Pour plus de d√©tails et d’informations sur l’action de Ma√Įthri Mandir, rendez-vous sur le site de l’organisation : www.maithrimandir.org


Mots-clťs :


Charlotte




Dans la mÍme rubrique :

[18-06-2015] Rencontre avec Faeq Biria ou le Yoga sans frontières
[02-03-2015] Nirmala Gustave, praticienne en sophrologie pour l’éveil du féminin
[08-02-2015] Cedrik Verdure, de l’humour à la sauce indienne
[04-11-2014] Cap Windia ou la réouverture de la mythique route des Indes
[19-05-2014] Interview de Satya Oblette, le mannequin franco-indien aux 1000 et une facettes
[29-04-2014] Interview d’Asha Bhosle, l’une des plus belles voix de l’Inde
[17-04-2014] Rencontre avec Christophe Jaffrelot : décryptage des élections générales en Inde
[02-10-2008] Swamini UMANANDA
[07-07-2008] Douglas Gressieux
[20-05-2008] Kakoli Sengupta
[23-03-2008] Sarva Atma Mithra
[01-03-2008] Poonam Chawla
[09-12-2007] Jean-Joseph Boillot - sp√©cialiste de l’√©conomie indienne
[30-09-2007] Mrs Priti Sanyal - Cultural Attach√©e of the Maison de l’Inde
[30-09-2007] Madame Priti Sanyal - Attach√©e Culturelle de la Maison de l’Inde
[18-08-2007] His Excellency Mr Ranjan Mathai - Ambassador of India in France
[18-08-2007] Son Excellence Monsieur Ranjan Mathai - Ambassadeur de l’Inde en France
[04-06-2007] Laure Moutoussamy
[07-05-2007] Maria Kiran : L’Etoile du Bharata Natyam en France
[06-05-2006] Marlis Ladurée
[10-07-2005] Ashutosh Gowariker

Et si vous nous rejoigniez ?

Vous êtes passionné(e) par la culture indienne, vous souhaitez faire partager votre passion à tous les amoureux de l'Inde dans le monde francophone.
Nous recherchons des bénévoles actifs ayant un don pour la plume, des spécialistes de la communication, des web reporters, des développeurs, des graphistes...
Inde-en-ligne.com géré par l'association éponyme oeuvre depuis 2003 à la promotion d'une image novatrice de l'Inde en France entre tradition et modernité.
Si vous souhaitez nous rejoindre, merci de nous faire part de vos motivations en complťtant le formulaire de contact avec vos coordonnťes.


Google







Google+
Inde en lignesur Google+



Taux de change
1€=77.5010 INR


Inscription ŗ la lettre d'information d'Inde-en-ligne.com



Inde en ligne
Ajouter à vos Favoris


Avec le soutien de
Gandi


© 2003-2015 - INDE-EN-LIGNE.COM ® - Tous droits réservés
Disclaimer